Un mariage est un événement très important pour un couple, mais les préparatifs sont tout aussi importants et d'autant plus fatigants et stressants. Voici quelques astuces pour éviter le stress à l'approche du plus beau jour de votre vie. 

 

Vous décidez qu'il est temps de vous marier, mais stressez déjà rien qu'à l'idée de la tonne de choses à préparer ? Respirez profondément, et faites les choses en ordre !

 

planifier par écrit, et en couleur les choses à faire pour les préparatifs

 

 Tout d'abord, n'hésitez pas à. Cela vous évitera de vous disperser et d'oublier certaines choses. De plus, les couleurs vous permettront de repérer chaque chose plus facilement. Pour plus d'efficacité, faîtes le à deux, ou à plusieurs, car au plus on est nombreux, au plus les idées jaseront et on sera moins susceptibles d'oublier des petits détails importants.



Déléguez ! Ne faîtes pas tout par vous-même, vous n'êtes pas un super-héros, et tout ce que vous y gagnerez, ce sera une fatigue intense qui vous clouera au lit pendant plusieurs jours, incapable de faire avancer quoique ce soit dans vos préparatifs. La famille et les amis seront sûrement ravis de participer d'une manière efficace à ce beau processus de préparation. 



Quelques jours avant le Jour J, faîtes le point pour éviter les imprévus qui ne feront qu'augmenter le stress. Munissez-vous de la liste que vous aurez faite au début de cette folle course aux préparatifs, et vérifier au calme ce qui est prêt, ce qui doit être fait au dernier moment, et ce qui DEVRAIT être prêt (que vous déléguerez à votre famille ou à vos amis). 



Voilà, votre mariage est dans 2 jours alors prévoyez une journée de complète détente/beauté la veille du Jour J afin d'éliminer le mauvais stress clôturant ces longues semaines de préparation. Allez donc au spa, en institut de beauté ou tout simplement dans le bain chaud de votre salle de bains, car on n'est pas obligé d'aller très loin pour trouver le calme. 

 


Rappelez-vous que votre mariage et LE jour de votre vie, et l'organisation ne doit en aucun cas être une contrainte ou une source de fatigue insoutenable. Le mot qui doit régner durant ces semaines est : calme.